SCENARYO

01jtm

J’avais passé la soirée avec des amis dans une maison singulière. Il y avait plusieurs niveaux délimités par des ambiances lumineuses différentes, de la musique partout, et à peu près tout ce qui se fait comme alcool sur notre planète. Je ne sais plus trop ce qu’ils fêtaient, il devait y avoir une cinquantaine d’invités. Tous des inconnus pour moi, sauf Juliane. Elle était à la fois la femme d’un des inconnus qui habitaient cette maison, et une amie depuis toujours. Nous avions cinq ans quand elle était venue me voir sur une plage pour me dire qu’elle avait vu ma main briller dans le soleil.

Depuis nous avons partagé un voyage à Londres pour oublier de grandir, la fac de lettres pour essayer de grandir, une colocation pour jouir avec la même fille mais pas au même moment. Puis elle a fini par grandir, elle a rencontré un riche entrepreneur, et nous sommes restés amis. Durant cette soirée, j’ai regardé Juliane à plusieurs reprises et je me suis demandé pourquoi je n’avais jamais été clair avec elle.  Je n’étais pas amoureux d’elle, non. J’étais juste complètement passionné par sa vitalité et sa faculté à être toujours positive, elle était aussi belle que je n’étais pas à ma place durant cette soirée. Nous ne pouvions pas être séparés très longtemps et, depuis quelques semaines, je savais qu’elle me cachait quelque chose.

J’avais un verre à la main, j’étais assis dans un canapé qui devait être plus grand que mon propre studio et je cherchais une seule raison pour rester. Puis cette fille a renversé son cocktail sur sa robe. Elle était petite alors que j’aimais les grandes. Elle avait une coiffure à la con alors que j’aimais la simplicité. Elle avait tout pour me faire fuir mais je suis resté. Elle a disparu avec Juliane pour revenir une quinzaine de minutes plus tard. J’étais appuyé contre une baie vitrée quand elle est passée juste devant moi. Je ne bougeais plus, j’avais la sensation d’être happé par une tempête intérieure. Elle n’était plus pareille, elle n’était plus la même, elle était passée entre les mains de Juliane. Ce n’était pas sexuel, ce n’était pas de l’amour non plus, c’était autre chose que je ne connaissais pas. Juliane m’a amené un nouveau verre et m’a dit cette phrase « elle va voir la même chose que moi, mais elle, elle ira chercher ta vérité » Puis elle a fait cette chose incroyable devant tout le monde, elle m’a embrassé sur la bouche avec une fougue étonnante. Personne ne nous a vus, comme si nous étions invisibles. Elle a ensuite passé sa main dans mes cheveux et m’a dit « reste ».

C’est la dernière fois que j’ai entendu le son de sa voix. Elle s’est suicidée avant la fin de cette soirée. Je n’avais pas eu l’impression de trop boire et pourtant je ne me souviens de rien d’autre. Je me suis réveillé allongé dans mon lit sans savoir comment j’avais fait pour rentrer et j’ai pleuré dès que j’ai imprimé en moi l’image de Juliane morte sur le sol de sa chambre. J’étais orphelin d’elle. Je la sentais juste là en moi mais je savais que plus jamais je n’aurais l’odeur de sa peau sur moi. Je savais que je ne verrais plus jamais ses yeux vibrer pour me faire sourire. « Reste… »

Lire les épisodes
contactscenaryo@yahoo.fr