SCENARYO

2 HOMME ET L'ENVERS

  L'ÂME D'UN HOMME À L'ENVERS
l'atmosphère

Suis-je vraiment un homme ? Si tel est le cas vous avez beaucoup de souci à vous faire à propos de vos petites vies de cafards. J'étais dans le noir, le froid et dans une dimension qu'il vous sera difficile d'imaginer et d'atteindre du bout des doigts. Pourtant j'étais là, comme un mort dans une fosse commune, le rejet de toute l'humanité et j'ai ouvert les yeux, je me suis avancé vers la lumière avec toutes mes souffrances et ma faim de vous bousculer dans le mal le plus indicible et le plus effroyable, celui que vous cachez dans vos pauvres carcasses. Et si ce mal vous déchire il vous faudra espérer le bien pour pouvoir exister avec et à cause de ces blessures.

 
Leïla, Naïm, Diego, Mag, Amy, voici quelques unes des identités qui vont  être dérangées au plus profond de leur savoir pour en tirer cette source inaliénable qu'est la vie. Ils seront neuf à vivre cette aventure, des femmes, des hommes et des enfants surpris dans leurs intimes constructions. De Alger à Stone Mountain en passant par Poitiers ou Melbourne, j'irai vous chercher sur les cinq continents.
 
Primitif, primaire, sauvage, la vérité vraie se cache bien derrière ce que nous avons été pour devenir enfin ce que nous devons être vraiment au lieu de faire semblant d'être des hommes évolués.
 
Vous pouvez partir ou revenir de vacances... vous pouvez faire vos tâches quotidiennes comme des insectes anxieux... vous pouvez vivre pour gagner de l'argent dans vos petites maisons aux multiples excès... vous pouvez faire semblant de consommer ou pire encore faire semblant de vivre ou d'aimer... Je vais bien finir par entrer en vous pour massacrer ces habitudes qui vous obsèdent et qui vous limitent. Vous n'êtes finalement pas grand chose car vous croyez être ce qui est bien pire que de vouloir devenir.
 
Je suis l'homme à l'envers et certains d'entre vous m'ont déjà jugé sévèrement, peut-être à cause de mon arrogance, peut-être parce que je suis celui qui aura une emprise sur vous, or cela vous fait peur d'imaginer que vous êtes sous influence. Pourtant ce que je ne vous ai pas dit c'est qu'à chaque instant où vous risquerez votre vie, à chaque moment de votre misérable existence où vos coeurs se déchireront pour des passions impossibles... Moi, l'homme à l'envers, je souffrirai un martyre de ne pas avoir assez d'emprise sur vous. Le but de tout ceci, c'est cette fabuleuse et mystérieuse pièce du puzzle qui vous manque et que je ne vous donnerai pas car, premièrement vous n'arriverez pas à y croire et deuxièmement, je ne suis pas assez fou pour divulguer mon secret.
 
Je ne vous promet rien, ni les bienfaits illusoires d'une religion vieillotte, ni l'espérance de jours meilleurs. Vous ne serez ni plus riche, ni plus beau, ni plus fort mais vous serez bien plus encore car vous serez celui qui au fond de vous commence à hurler une vérité brûlante !
 
Votre vie ne vous appartient plus et je n'ai que faire de votre argent, de vos possessions immobilières et autres petits comptes bancaires sans intérêt pour moi. Je me fous royalement de votre matérialité qui gangrène votre transformation... Non ! Je veux juste me nourrir de vos peurs, de vos angoisses et de vos doutes car si je n'étais pas l'homme à l'envers, je serais déjà mort à coups de tournevis ou bien écrasé sous une voiture durant une nuit sans nom où quatre corbeaux auraient célébré ma fin dans un anonymat détestable... Oui moi aussi je ne connais que trop bien la mort, elle s'est joué de moi et m'a bousculé pour me faire devenir cet homme là. J'accepte d'être à l'envers, j'accepte de ne plus avoir ni de visage ni d'identité. J'accepte le jugement sur moi mais jamais je n'accepterais que vous lâchiez prise, jamais je ne vous laisserais vivre sans cette emprise. Vivre c'est accepter le pire pour en récolter cette saveur de la vie, la quintessence de votre avenir. Et n'allez pas croire que je vous demande de matraquer vos vies sous prétexte que dans la souffrance se cachent des bienfaits doux et amer. C'est faux et dangereux de le croire et nombreux sont ceux qui ont cru y voir une destiné et une solution. Ne vous méprenez pas, souffrir n'est pas vivre, souffrir n'est pas un but, souffrir n'est pas le bien... mais souffrir n'est pas le mal non plus...
 
Ils seront neuf à vivre cette croisade sans connaître leurs rôles et leurs implications. Ils seront neuf et deux d'entre eux vont mourir. Ils ne seront plus que sept pour entreprendre l'impossible, faire évoluer l'humanité.
 
Maintenant vous pouvez fermer les yeux car celui qui est en vous vient d'atteindre sans le savoir son premier sentiment venu du plus profond de ses souvenirs primitifs... Vous n'êtes plus complètement humain, ni homme, ni femme... ce que vous êtes risque de devenir obsédant mais c'est trop tard vous ne pouvez plus faire machine arrière.



pour lire la série
CONTACTER SCENARYO