SCENARYO

dernier homme

le dernier homme à mourir


Comment est née l'histoire du DERNIER HOMME ?

Quelques semaines après le décès de ma maman j'ai écrit un petit article racontant l'histoire d'un homme qui voit le monde s'éteindre autour de lui pour rester l'unique survivant ! Ce que j'ai vécu avec ma maman est éblouissant et fantastique j'ai voulu imaginé une aventure qui me permettrais de retracer des moments étonnants avec elle en les noyant dans une histoire différente.

Dés le début vous saviez qu'il s'agissait d'une série ?

Pas du tout je n'avais pas eu l'idée de continuer à développer ce petit article. C'est deux jours plus tard à force de recevoir des questions sur cet homme et son avenir et après une discussion avec Solveig, une personne qui m'est très chère que j'ai commencé à prendre conscience d'un filon intéressant. Puis elle m'a conseillé d'en faire un rendez vous hebdomadaire. J'ai dit oui tout de suite.

Le challenge était si facile ?

Non pas vraiment facile mais enivrant, j'aime cette obligation et cette urgence a devoir écrire un épisode chaque semaine.

Vous avez écrit 32 épisodes c'est assez prolifique pour une série qui n'était pas prévu non ?

Incroyable même !!! j'ai plongé corps et âme dans cette aventure, une part de moi est devenu ce dernier homme à mourir, il était en moi et je pensais à lui d'une manière très inconsciente. J'ai écrit deux séries de 16 épisodes et chaque mardi je n'ai manqué aucun rendez vous durant effectivement 32 semaines.

Entre ce DERNIER HOMME et votre blog SCENAR YO c'est créé un lien fort n'est ce pas ?

Très vite j'ai reçu des commentaires qui m'ont portés et qui ont nourris mon envi de surprendre tout le monde. Je voulais faire quelque chose de différent de cette histoire. Je souhaitais  ouvrir une porte en chacun d'entre nous. Une fois que cette porte est ouverte vous êtes face à l'un des fondements de votre vie. Chacun y trouvera quelque chose de différent.

 

Comment écrivez vous chaque épisode avec un plan bien construit où toujours dans ce phénomène du début ?

Il n'y avait pas vraiment de plan non. Je suis de ces auteurs qui laisse faire leur imagination qui vive en osmose avec et qui fait confiance à cette source qu'est l'inspiration. Néanmoins, il m'arrive dans la journée d'avoir des idées mais le plus gros de l'écriture ce fait en direct devant l'ordinateur.

Et vous n'avez jamais eu de doute, de page blanche ou de retard pour mettre en ligne les épisodes ?

Si bien sûr des doutes, des peurs de ne pas y arriver où pire de n'avoir aucun épisode à servir... Pourtant ce n'est jamais arrivé, chaque mardi à 8h30 le rendez-vous a été honoré.

Votre meilleur souvenir d'écriture du DERNIER HOMME ?

Un épisode où Nathan fait l'amour avec Alice car ce n'est pas facile à écrire et puis il a provoqué des choses étonnantes qui dans ma vie privée ont transformé mon avenir...

Vous pouvez nous en dire plus ?

Le dernier homme comme bien d'autres articles sur ce blog m'ont permis de devenir quelqu'un de « vrai »

Le pire souvenir du DERNIER HOMME ?

L'écriture des épisodes où Nathan voit mourir impuissant ces deux enfants et sa femme. J'ai tant pleuré que je ne voyais plus ce que j'écrivais. Le dernier homme est vraiment une aventure humaine unique.

 

Que va devenir cette série ?

C'est une question de temps et de rencontre... la première chose quand on écrit c'est de protéger ses histoires puis de les faire lire par des producteurs. C'est une phase longue et difficile mais elle est aussi très formatrice sur les projets d'écritures futures. Le format semble être fait pour une série télévisée mais un long métrage n'est pas impossible.

Que peut t'on souhaiter à Nathan qui est le dernier homme à mourir ?

De savoir ouvrir la dernière porte de sa vie avant de mourir pour pouvoir VIVRE...  J'ai une philosophie de la vie très proche de cet auteur Bernard Werber. D'ailleurs inconsciemment ce type m'a donné confiance en moi dans l'écriture et j'en profite pour lui dire merci d'avoir su me faire écouter cette petite voix intérieure qui vous donne l'imagination.

Que peut t'on souhaiter à l'auteur du dernier homme à mourir ?

De s'asseoir dans une salle de ciné pour regarder le film qu'il aura écrit. D'être amoureux de la femme qui porte cette si belle robe en montant les marches de Cannes avec lui. De voir vivre tous ces enfants en leurs donnant un morceau de la magie de la vie... D'être un homme sincère et plein de passion...