SCENARYO

UN ILLUSTRE VACARME

 

un illustre vacarme


Le charme tu croyais en avoir ?

 

Un peu

 

Et bam

 

La réalité sans l’ivresse du pouvoir

 

 

C’est comme tomber dans un escalier

 

C’est comme effacer toutes tes volontés

 

On ouvre ton cercueil ou tout pareil

 

Allez zou dedans t’es vieux et vieille

 

C’est presque comme un invisible irréel

 

C’est comme si tu n’étais plus ni il ni elle

 

 

Je suis la prostituée de mes sombres idées

 

Je serai l’indélicatesse d’un hier déjà mort

 

J’étais la fuite en arrière du beau usurpé

 

Je suis fou parce que je caresse mon aliéné

 

Je serai celui qui aura éternellement tort

 

J’étais l’antéchrist de ma propre stupidité

 

 

Le charme tu croyais en avoir ?

 

Un peu

 

Et bam

 

La réalité sans l’ivresse du pouvoir

 

 

Mille photos de filles sublimes et si belles

 

Ne remplacera jamais une sincérité ingénue

 

Mille morceaux d’un seul cœur éparpillé

 

Oui mais pas moi c’est toujours au pluriel

 

Ni elle, ni elle, ni moi, mille fois ça t’a plu ?

 

Oui mais pas moi parce que toi t’es expiré

 

 

En moi sans aucun charme

 

J’entends un illustre vacarme

 

Y’a des munitions dans l’arme ?

 

J’entends une dernière alarme

 

C’est où le chemin d’une larme ?

 

 

Le charme tu croyais en avoir ?

 

Un peu

 

Et bam

La réalité sans l’ivresse du pouvoir