SCENARYO

COMME UN AIR DE

comme un air de


J’avais envie d’écrire pour toi
Un peu comme si on était frères
Et puis j’ai eu des doutes
Oui je suis un peu con des fois
Je me lève et je tombe par terre
Mais on en a rien à foutre


Je me demande si ca va te plaire
Qu’au fond de moi 
J’ai des larmes pour toi
Qu’au fond de toi
Y’a des morceaux de moi

Je voudrais être là
Une putain de seconde
Juste une fois être là
Et le vol d’une colombe

Au fond d’une impasse
Les mots qui s’effacent
Je n’aime pas
Quand tu n’es plus là
Je n’aime plus
Quand tu n’y es plus
Au fond tu te casses
En laissant ta trace
Je n’aime pas
Quand tu n’es plus là
Je n’aime plus
Quand tu n’y es plus

J’aurais envie de crier pour toi
Un peu comme à Sanary-sur-Mer
Tu sais ? Prendre la route
En oubliant tous nos désarrois
Une vie comme un éclair
Mais on en a rien à foutre

Tu sais ce qu’on va faire ?
Prendre un grand bol d’air !
Tout pareil ou tout contraire
Faut jamais qu’on désespère
Maintenant pour moi c’est clair
T’es vraiment plus qu’un frère
Parce qu’un père ou une mère 
Merde quoi, c’est trop éphémère

Au fond d’une impasse
Les mots qui s’effacent
Je n’aime pas
Quand tu n’es plus là
Je n’aime plus
Quand tu n’y es plus
Au fond tu te casses
En laissant ta trace
Je n’aime pas
Quand tu n’es plus là
Je n’aime plus
Quand tu n’y es plus

Comme un air de Patrick Dewaere !